Macro-déchets flottants (ObsenMer)

Le RIEM (Réseau sciences marines participatives), en partenariat avec l’Ifremer et le ministère de la Transition écologique et solidaire, joue le rôle d’intermédiaire entre les plaisanciers et les scientifiques. Il organise les actions des bénévoles en navigation côtière et hauturière, assure leur formation aux protocoles scientifiques., valide, pré-analyse et transmet les données collectées aux chercheurs.

L’objectif final est d’impliquer les plaisanciers-citoyens dans la protection des océans par l’estimation de l’impact des macro-déchets flottants sur le fonctionnement des écosystèmes marins par des observations précises (vous trouverez ci-dessous le protocole d’application en mer).

C’est un outil de gestion qui permet à la fois de créer de la cohésion sociale, d’obtenir des données de terrain exploitables et de sensibiliser à la préservation de la biodiversité marine.

Pour se faire, deux modes de saisie de données en mer existent :

  • La saisie manuelle grâce à la fiche d’observation à imprimer.
  • La saisie via l’application numérique « ObsenMer ». Retrouver le tutoriel ici.

Retrouver également ici, les différentes nomenclatures des macro-déchets flottants.

Pour plus d’informations sur le protocole, nous vous invitons a continuer la lecture de la page.