Voiliers hauturiers, c’est parti pour la transat !

C’est l’engagement sciences participatives des équipages bénévoles pour des navigations  hauturières.
Préserver l’océan en collectant des données régulièrement grâce à des protocoles simples mais pas simplistes ! Un engagement nécessaire afin de mieux comprendre la biodiversité marine, mesurer les conséquences de la pollution et du dérèglement climatique, les fondamentaux de l’association RIEM.
Voiliers  membres du réseau

Bonne nav à tous, envoyez nous de belles photos, !

 

FUGASCIA

Le RIEM, membre du comité de pilotage du projet Fondation de France : FUGASCIA.

La Presqu’île de Gâvres, isolée au bout de son tombolo, est depuis quelques décennies impactée par les submersions marines et l’érosion. Pour résoudre ces problèmes sur la Grande Plage de Gâvres, des aménagements ont été installés dans le passé et de nouveaux travaux sont  lancés depuis 2019 afin d’optimiser les aménagements existants.

La volonté du projet FUGASCIA est d’impliquer, en accompagnement des nouveaux aménagements, les citoyens à la gestion du trait de côte, dans la collecte de données et le partage de connaissance, par la mise en place d’un nouveau site  de l’OCLM. Celui-ci permettra aux riverains de remonter régulièrement toute évolution des aménagements et de la plage.

Il s’agit également d’instaurer une réflexion et une concertation collective sur les stratégies d’adaptation face au changement climatique rassemblant citoyens, élus, gestionnaires et scientifiques, à travers différents ateliers-débats, réunions et sondages qui seront proposés. (Sce L.G.O.)

https://observatoire-littoral-morbihan.fr/projet-fugascia/

La première phase des travaux sur la dune et le système des casiers est terminée. D’ores et déjà, on peut constater la reprise spectaculaire de la végétation sur ce secteur.
le lancement du premier protocole est en route et nous vous donnons rendez-vous, le samedi 25 juillet à 10 heures sur la grande plage à Gâvres pour une matinée de formation.